vite en vrac


Hiers soir j'ai eu le bonheur de visiter Anne Laure et sa famille. ils accueillaient

un groupe de riverain qui ont eu l'initiative de nettoyer une décharge. le lieux se nome "un tramway nommé désir", je vous livre ici un poème de Jennifer " et une des activistes

de cette opération d'embellissement du quartier des Ruffins



Ci-gît une décharge


Des tas de pensées

Vertigineuses spirales

Souvenirs amoncelés

Étalés

Embourbés

Des tas d’étals de bribes

tassés amassés entassés

tasses édentées tasseaux déterrés

Des choses

Insensiblement rejetées évincées

Formant tumulus mont cime délétère

Au cœur du quartier

L’immense décharge cachait  l’horizon

bouché

Bouché de tas

des tas qu’on entasse

Taratata

Nous étions des tas de gens du quartier

À en avoir assez

De cette montagne de déchets

L’amiante pourrissait sous le bleu du ciel

La montagne grossissait nourrie

de bidules d’objets démembrés

d’état informe

Déformés inutiles

Le tram annoncé

N’arrivait jamais

Son idée même rouillait

Sous la décharge éphémère

Et lourde d’années

Des tas

Nous étions des tas de gens

À écouter les anciens raconter

Le glorieux passé du quartier

Ici c’était la campagne

Il y avait des tas d’arbres fruitiers

Et des chemins de terre qui serpentaient


Regardez l’horizon

Au loin on aperçoit le plateau d’Avron


Jennifer Lavallé

48 vues