En quoi consiste cette permanence artistique ? 
  • -Prendre le temps de ne rien faire, d'arpenter la rue des Ruffins et ses environs, de voir venir l'inutile et l'abscons, d'attendre sur un banc, d'observer enfin ce temps à l'oeuvre, puisque paraît-il, c'est un luxe de l'avoir.                                     

  • -S'immerger dans le quartier. Collecter des rencontres, tisser des liens dans la communauté des Ruffins, et rendre compte de cette aventure sur les murs aveugles...                                                       

  • Le concept du blog pariétal est d'être le premier graffiti éphémère que les passants écrivent avec leur propre histoire. 

                                                                             je serai assis à une table avec mon vidéo-projecteur et mon ordinateur et... chacun pourra commenter, "liker", ajouter un supplément d'âme à ce "Vlog".

Ce sera comme le battement d'ailes du quartier qui pulse et qui trouvera son acmé dans une série envolée de portraits de résidents "des figures" comme on dit.       et dès la fin du confinement :                  

  • On va les raconter à la Ruffinerie. La tête dans un nuage notre "figure" se fera couper les cheveux en 4, par Mireille, la coiffeuse de la rue des Ruffins.

  • puis...nous mangerons ensemble un repas qui ressemble à notre hôte pour partir avec  le goût de l'autre ...

Une pièce-documentaire qui nous invite à

"aller nous faire voir et à nous écouter parler"