Coluche

Mis à jour : avr. 3

Ici, c’était le repère des « ébénos » et des pelletiers, c’était aussi les métiers de ma famille.

« faut que t’ailles à l’école tout seul mon gars. » disait ma grand mère.

« mais moi, j’faisais " la bleu" avec mon pote.

J’allais chercher ma mère.

J’ai pas connu ma mère !

J’ sais simplement qu’elle s’appellait Caron.

Alors je regardais les sonnettes et, si j’voyais son nom,…

j’sonnais.

Bonjour madame tu es ma mère ?

T’imagines la tête de la dame ?

Mais non, je ne suis pas ta maman !

Reste pas là !

Monte, on va la retrouver ta maman.»

Tu parles, elle me donnait un goûter et appelait les flics et… comme ils me connaissaient…

Ils téléphonaient à ma grand mère … Elle, elle venait me chercher, même quand j’étais loin .

Elle quittait le magasin et me ramenait où que j’sois ;de Vincennes jusqu’aux villages éloignés, le long de l’actuelle ligne du RER .

Ma mère, gamin, j’l’ai cherchée partout et longtemps !

et un jour c'est elle qui m'a trouvé...


0 vue