Une affaire de sphère

Mis à jour : avr. 3

Les sphères exercent une irrésistible fascination sur les habitants du globe terrestre. Elles suscitent spontanément une « gestuelle » et un imaginaire… (Yvan Audouard).



11h du matin, par une chaleur caniculaire, Christian, ponctuel se tient là, stoïque devant la Ruffinerie.

Il nous attend Didier et moi, sans même chercher de l'ombre.

Après lui avoir proposé de nous désaltérer, nous partons pour le terrain de boules...

En chemin, j'apprends que Christian avant d'être bouliste était "un inconditionnel du foot ".Lle samedi et le dimanche étaient consacrés à la "chose ronde " au grand dam de sa dame.


La caméra de Didier ne l'impressionne pas, il a participé avec Geneviève à maintes émissions télé.

Christian est un organisateur né . Il commence par fomenter des rencontres de boules dans la cité des Ruffins avec les voisins. Il se lance dans l'organisation de compétitions. Aujourd'hui c'est un des responsables de l'expertise des terrains de foot du 93, en plus de sa "casquette"d'administrateur du club de boule de Rosny sous bois.


"Avant de lancer le petit, il faut tâter le sol , sentir le galbe du lieu entre 6 et 10 m, les points de dérivation qui amèneront la sphère au petit, la mollesse du terrain qui retiendra la boule dans son élan . À Vincennes on jouait entre les arbres. imaginez les obstacles avant d'atteindre le graal ... il fallait passer au-dessus de tout! "


En l'attendant, je me disais qu'à l'image de notre monde qui ne tourne pas toujours très rond, c'est une chance qu'a su prendre Christian, d'entrainer dans sa propre sphère cette humanité joueuse .A la fois visionnaire et intuitif, il lance des boules de cristal , concilie les gens du quartier en organisant des concours de pétanque. concrétise même un mariage entre pétanqueurs

Salutation donc, à ces petites sphères d'environ 700 grammes qui délestent nos mains et nos coeurs pour le pire et le meilleur

Elles auront fait par la grâce de Christian au moins quelques heureux de plus....






0 vue